Le Compas Solid Edge, un outil technologie Synchrone

Le Compas Solid Edge est un outil de technologie synchrone permettant de modifier une pièce en déplaçant directement ses faces. Si pour la conception son utilisation reste très ponctuelle (alignement de perçages par exemple, le reste étant côté), le compas est extrêmement puissant pour la modification de corps morts ou le « prototypage rapide » : obtenir une forme 3D sans cotation précise. Ce guide présente les différentes possibilités offertes par cet outil.

Le compas un outil de Solid Edge

Le principe

Le compas Solid Edge apparaît dès la sélection d’une ou plusieurs faces. Il donne accès à 3 types de boutons différenciés par leur couleur :

  • Les poignées oranges permettent le déplacement du compas lui-même ;
  • Les axes et le tore blancs permettent le déplacement des faces sélectionnées ;
  • Le disque bleu permet le déplacement des faces sélectionnées dans les deux directions du plan correspondant.

Le Compas un outil de Solid Edge

Si ces actions correspondent au simple clic gauche de la souris, les raccourcis clavier permettent de nombreuses autres opérations :

  • MAJ + clic sur un axe ou le tore déplace le compas seul, avec la possibilité de rentrer une valeur (distance ou angle). Cela permet par exemple d’aligner une face avec un jeu.
  • MAJ + clic sur le disque réoriente le compas seul, en inversant l’axe principale et l’axe secondaire.
  • MAJ + clic sur la poignée principale ou secondaire réoriente le compas seul autour de l’axe secondaire ou principal (respectivement). CTRL + clic sur ces poignées réoriente le compas seul dans le plan de ces deux axes.
  • CTRL + clic permet de copier la géométrie. Opération similaire à la commande « copier » du SmartStep.

L’utilisation du Compas Solid Edge

Lorsque l’utilisateur sélectionne une face, le compas apparaît. Sa forme s’adapte à la sélection. Le compas complet est retrouvé dès la première action (en cliquant sur l’origine par exemple).

Le compas un outil de Solid Edge

Un clic sur une flèche déplace la sélection suivant l’axe correspondant. Un clic sur le disque déplace la sélection librement sur le plan correspondant. Un clic sur le tore applique une rotation de la sélection autour de l’axe du tore. Toutes ces opérations peuvent s’accrocher aux points clés de la pièce (filtre disponible dans le SmartStep).

Un clic sur l’origine permet de repositionner le compas. Il s’oriente alors selon la face ou l’arête survolé. Le placement et l’orientation du compas s’aimante sur tous les points clés de la pièce. Contrairement à la modification de la pièce (voir ci-dessus) il n’existe pas de filtre sur ces points clés. Si l’orientation automatique ne convient pas, un clic sur une poignée du tore redirige l’axe principal sur l’axe correspondant. Enfin, un clic sur la poignée principale ou secondaire permet de s’accrocher à un point clé de la pièce pour définir une orientation précise.

Note : Toutes les opérations du compas respectent les cotes verrouillées, les relations persistantes, les options définies dans le SmartStep (priorité au modèle, copier, etc.) et les Live Rules (symétrie, verrouiller à la base, etc). C’est donc un outil complexe, à utiliser avec la plus grande précaution dans les pièces cotées mais qui donne toutes sa puissance à la technologie synchrone dans la modification de corps morts (pièces importées).

La pratique du compas Solid Edge

En pratique, le placement et l’orientation du compas vont déterminer l’origine, le sens et la destination de l’opération. Voici quelques exemples.

Rotation d’une face autour d’une de ses arêtes.

Alignement vertical d’un perçage sur un autre.

Déplacement d’un perçage le long d’une arête.


Positionnement de plusieurs perçages à une certaine distance d’une face.

Cet exemple montre l’intérêt d’une sélection multiple : les deux perçages ne sont pas alignés verticalement, les Live Rules n’entrent donc pas en jeu. La commande MAJ + clic est utilisée sur l’axe principalement pour déplacer le compas de 10mm vers la face. Enfin les perçages sont déplacés (clic sur l’axe principal) et positionnés en s’aimantant sur un point clé de la face souhaitée, les plaçant ainsi à 10mm. La même opération aurait pu être effectuée à l’aide d’une cote.


Rotation désaxée d’une face autour d’un axe

Ce dernier exemple montre un des dangers d’une utilisation précipitée du compas solid edge : c’est bien la face sélectionnée, en surbrillance verte, qui va tourner autour du compas, et non la face verticale en dessous de celui-ci. Cependant, un utilisateur averti pourra exploiter à profit ces possibilités de révolutions ou déplacements désaxés pour obtenir des formes complexes en un nombre minimum d’action.

Ces quelques exemples introduisent la modification des pièces au compas. La sélection multiple, le positionnement et l’orientation du compas permettent d’effectuer des alignements complexes dans les 3 dimensions, même sur des pièces sans chronologies de construction.

Tableau récapitulatif

Ce guide « Compas Solid Edge, un outil de la technologie synchrone » est disponible en pdf.

Nicolas Bernard

2 réflexions sur “Le Compas Solid Edge, un outil technologie Synchrone”

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page