Export – Import

Trucs et Astuces Technologie Synchrone – Recentrer et réorienter une pièce

Vous vous êtes peut-être déjà demandé s’il était possible de repositionner une pièce sur son origine. Par exemple après un import d’un STEP complètement décalé. Ou pire, au milieu d’une conception Ordonnée, vous rendant compte que vous ne vous êtes pas centré sur le plan de symétrie. Les raisons sont nombreuses pour vouloir changer la pièce de position par rapport à son propre repère : plan de symétrie, position dans l’assemblage, notion de vertical ou choix des vues en plan plus simple… Être bien positionné sur son repère peut éviter la création de nombreux plans de construction. Comparons les possibilités des conceptions ordonnées et synchrone :

En ordonnée, nous sommes très limité à cause de l’arbre de construction : changez de plan ou de position la première esquisse et vous encourez de gros risque sur le reste de l’arbre (c’est néanmoins un bon test de la robustesse de votre conception !). Nous pouvez toujours utiliser les fonctions « Déplacer face » et « Rotation face » mais elles se rajoutent à la fin de l’arbre et ne modifient pas la position des premières fonctions.

En Technologie Synchrone, plus d’arbre de construction ! Il suffit donc de prendre le corps et de le déplacer. Cette vidéo vous montre comment manipuler le compas et comment utiliser la relation coplanaire sur tout le corps solide.

Géométrie non-manifold

Ce guide apporte une explication détaillée à une situation que nombre d’entre vous connaisse : erreur de type « non-manifold ». Cette erreur se produit en général lors d’ajout, d’enlèvement ou de booléen. Une manière simple d’expliquer cette erreur est que Solid Edge, à travers son noyau Parasolid, ne supporte pas les « épaisseurs nulles » dans un solide. Ces explications permettront de comprendre également certains problèmes de conversion d’un logiciel à l’autre.

Nous aborderons :

  • Le point de vue géométrique
  • Une question de « topologie »
  • La règle de Descartes-Euler
  • Les Corps non-manifold
  • Des différences entre modeleurs

Mesurer dans un PDF3D

Les dernières versions d’Adobe Reader permettent de prendre des mesures dans les PDF3D. L’outil n’est pas mis en avant mais il est extrêmement pratique. Note importante : Le format PDF3D n’exporte pas la « géométrie exacte » comme un step ou un parasolid. Les mesures restent donc « approximative », la précision étant bien inférieure au mm. Ce guide vous montre comment utiliser ces outils. …

Incorporer une image dans un dxf

Il est possible dans Solid Edge d’enregistrer sous « .dxf » ou sous « .dwg » une mise en plan qui contient des images. La difficulté est de retrouver ces images « incorporées » au dxf, et non en liaison de fichier externe. Vous avez peut-être déjà rencontré ce problème : par copier coller ou « insérer une image », la dxf perd lors de l’export (il crée un fichier image séparé du fichier dxf). Il existe une astuce pour incorporer correctement l’image dans un dxf.

Insertion d’images dans un .dft

Dans l’onglet Esquisse d’une mise en plan, cliquer sur Insérer objet,

 

Puis Créer un nouvel objet « Image Paintbrush ». Cliquer sur OK.

 

Le logiciel Paint s’ouvre. Coller votre image puis Fermer le logiciel.

 

Placer l’image dans la mise en plan puis enregistrer le fichier sous « .dxf » (ou « .dwg »).

Avec cette méthode, l’image sera réellement dans le dxf exporté.

Ce guide est téléchargeable au format pdf en cliquant ici.

Inspection et vérification – Partie 2

Solid Edge dispose d’un grand nombre d’outils pour vérifier, mesurer, inspecter les pièces et les assemblages. Si la plupart sont bien connus, ils ne sont pas forcément exploités. Cet article est la deuxième partie tiré de la présentation de Rick Mason (Directeur de MASCO Design Services Pty Ltd, utilisateur de Solid Edge depuis la v1.0 !) qu’il a donné lors de la Solid Edge University 2013. La première partie présentait toutes les fonctions d’inspection et de validation disponible dans Solid Edge. Ce deuxième article s’attarde sur les outils plus avancés.

Ce guide se destine à des utilisateurs réguliers de Solid Edge, chaque outil n’étant pas détaillé dans son fonctionnement. Il s’agit d’une méthodologie plus que d’un didacticiel précis.

Inspection et vérification – Partie 1

Solid Edge dispose d’un grand nombre d’outils pour vérifier, mesurer, inspecter les pièces et les assemblages. Si la plupart sont bien connus, ils ne sont pas forcément exploités. Cet article, traduction de la présentation de Rick Mason (Directeur de MASCO Design Services Pty Ltd, utilisateur de Solid Edge depuis la v1.0 !) qu’il a donné lors de la Solid Edge University 2013, présente toutes les fonctions d’inspection et de validation disponible dans Solid Edge. Un deuxième article s’attardera sur les outils plus avancés, toujours issus de la même présentation.

Ce guide se destine à des utilisateurs réguliers de Solid Edge, chaque outil n’étant pas détaillé dans son fonctionnement. Il s’agit d’une méthodologie plus que d’un didacticiel précis.

Retour haut de page