La fonction pièce ajustable dans Solid Edge

Ce guide est une mise à jour pour la version ST3 de Solid Edge.

La fonction « pièce ajustable » permet de représenter les pièces « déformables » dans des assemblages Solid Edge. En fait, la notion de pièce déformable n’existe pas en CAO. Les pièces ajustables donnent la possibilité de recréer des déformations importantes. L’exemple typique d’utilisation de cette fonction est le ressort dont la longueur peut varier énormément.

Dans un guide précédent, nous avions décrit comment créer une pièce ajustable et comment la placer dans un assemblage. Dans ce guide, nous présentons les nouveautés apportées par Solid Edge ST3 :

  • La possibilité de faire une matrice de pièces ajustables.
  • Un nouveau mode de pièce ajustable : ajuster pour permettre les relations d’assemblage

Le principe

Jusqu’en ST2, la pièce ajustable avait pour principe d’associer une de ses variables à une variable de l’assemblage. Cette association bloque un degré de liberté : le contrôle de la pièce ajustable est effectué par la variable d’assemblage. Toute contrainte d’assemblage supplémentaire est alors refusée. Ce mode est appelé « ajuster tel un ressort » en référence à leur fonctionnement : sa longueur est définie par l’assemblage mais n’est pas intrinsèque au ressort.

En ST3, un nouveau mode fait son apparition : « Ajuster pour tenir et permettre les relations d’assemblage ». La méthode est inversée : ce n’est plus l’assemblage qui contrôle la pièce, mais la pièce qui contrôle l’assemblage. C’est le principe d’une pièce rigide pouvant avoir plusieurs tailles différentes. Cependant, son utilisation peut très bien servir au cas du ressort.

Ajuster tel un ressort

Voici un rappel de la méthode suivie pour le cas du ressort :

  1. Dessinez l’axe et la section du ressort et les coter

  1. En double cliquant sur les cotes ou en utilisant le tableau de variables, donnez un nom aux cotes afin de les localiser facilement lors de la création de la pièce ajustable.
  2. Si vous voulez que des usinages soient inclus dans les extrémités de l’hélicoïde pour pouvoir l’assembler plus facilement, créez un plan perpendiculaire à l’axe dans son extrémité
  3. Créez le ressort à l’aide de la fonction « hélicoïde ».
  • Choisissez « hauteur et tour d’axe ». Ce paramètre a son importance : en fixant le nombre de tour, seule la hauteur sera ajustable. Le ressort se déformera. L’inverse aurait pour effet d’augmenter le nombre de tour.
  • Comme prolongement, choisissez « De/A ». Si l’axe était dessiné comme dans l’image ci-dessus, vous pourrez choisir le plan X-Y comme plane d’origine et le plan dessiné à l’étape 3 comme plan destination. L’hélicoïde est aplatie au niveau de ces plans, facilitant son assemblage.

Le résultat devrait être le suivant :

La fonction "pièce ajustable" dans Solid Edge

  1. Cliquez sur « outils »à »pièce ajustable » et remarquez que dans la fenêtre d’options vous avez désormais deux options : Choisissez tel un ressort.
  2. Cliquez sur le bouton d’ajout de variable et sélectionnez la longueur de l’axe dans le tableau de variable. C’est cette longueur qui sera ajustable, simulant la déformation du ressort.

Ajuster tel un ressort est le mode traditionnel dont la fonction « pièce ajustable » : dans le cas de l’exemple, la longueur de l’axe de l’hélicoïde sera modifiée selon l’écart entre les deux plaques à droite et le ressort acceptera des relations d’assemblage sur les extrémités uniquement si elles ne rentrent pas en conflit avec la longueur imposée par la position des plaques.

Observez l’image ci-dessous :

La fonction "pièce ajustable" dans Solid Edge

Dans l’assemblage, trois plaques ont été placées avec des écarts flottants (pour permettre un mouvement vertical). Lorsque vous insérez le ressort, choisissez l’option « ajustable ». Une deuxième fenêtre est affichée pour vous demander la valeur de l’axe. Choisissez la variable d’écart entre les plans :

La fonction "pièce ajustable" dans Solid Edge

Le ressort est donc recalculé. Remarquez que les mêmes deux options de pièce ajustable apparaissent comme dans l’environnement pièce.

Assemblez ensuite le ressort en mettant un raccordement de plan entre un des usinages de ses extrémités et la plaque correspondante :

La deuxième relation d’assemblage n’est pas nécessaire puisque nous avons associé la longueur du ressort à la distance entre les plaques. Cette relation peut être ajoutée car elle n’entraîne pas de déplacement de pièce. Dans tout autre cas, vous aurez le message d’erreur suivant :

Ajuster pour tenir les relations d’assemblages

Pour inverser ce comportement, c’est-à-dire pour que la taille du ressort pilote la position des autres pièces de l’assemblage, il faut choisir la deuxième option « ajuster pour tenir et permettre des relations d’assemblage ».

La fonction "pièce ajustable" dans Solid Edge

Ensuite, en faisant clic droit sur le ressort et puis « modifier pièce ajustable » vous pourrez rentrer manuellement des valeurs pour la longueur de l’axe. Vous pouvez également rajouter des relations d’assemblages avec la plaque supérieure. Celle-ci est assemblée sans problème, à condition que la distance entre les deux plaques soit flottant : le ressort se comporte comme une pièce classique !

Avec cette option, ce n’est plus la variable d’écart entre les plans qui pilote la longueur de l’axe mais l’inverse.

L’intérêt de cette option est moins pour les pièces déformables que pour les pièces rigides ayant plusieurs tailles différentes à l’intérieur d’un même assemblage. Cette fonction vient en complément des familles de pièces : si son comportement est plus souple – pas de fichier supplémentaire – son utilisation est plus lourde car Solid Edge recalcule une copie de pièce avec les bonnes variables.

Support des matrices

Enfin, les matrices de pièces ajustables sont désormais possibles. Chaque membre de la matrice se comporte de la même manière que le maître :

Ce guide « pièce ajustable solid edge » est disponible au format pdf.
Nous vous proposons de poursuivre avec notre guide qui présente les familles de pièces Solid Edge

Adriana Uribe

Retour haut de page