Grands Assemblages – Partie 5

Cette cinquième partie s’attaque aux assemblages simplifiés solid edge et fait suite à 2 premières parties concernant les grands assemblages issues d’une traduction des articles de Matt Lombard du blog officiel Solid Edge et d’une 3eme partie présentant un point de départ pratique et concret : les options à régler, sans manipulations et enfin une 4eme partie présentant la simplification des pièces.

Cas concret : le bulldozer

Assemblages simplifiés - Solid Edge

Le Bulldozer

Rappel des chiffres :

  • 2 353.82Mo / 2726 pièces / 11 127 occurrences / 581 asm / 1211 occurrences d’asm
  • Temps d’ouverture : 1min30 au mieux en local / RAM pour edge.exe : 4.4 Go
  • Fluidité du mouvement : Bonne

L’article précédent explique en détail comment créer les pièces simplifiées. Cet article se concentre sur les assemblages simplifiés.

Assemblages Solid Edge Simplifiés

Les assemblages simplifiés améliorent 2 problématiques :

  1. Temps d’ouverture fortement diminué car les pièces ne sont pas chargées
  2. Vitesse d’affichage améliorée car moins de faces affichées

S’il est bien fait, il doit être :

  • Assemblable : les faces d’assemblages de la pièce doivent restées visibles, l’assemblage pourra alors se faire avec le modèle simplifié
  • Mis en plan d’ensemble : suffisamment précis pour être utilisé dans la mise en plan d’ensemble
  • Rapide à réaliser : la fonction « faces visibles » est automatisée et demande seulement un peu de temps de calcul avec très peu d’intervention de l’utilisateur

Le but est de pouvoir utiliser des sous-ensembles simplifiés lors de l’assemblage de plus haut niveau, ou d’assemblages intermédiaires. Toute la question est de savoir à quel niveau nous devons commencer à créer des assemblages simplifiés :

  • La réponse pragmatique : lorsque l’affiche et/ou le temps de chargement devient trop long
  • La réponse plus fine : sur les ensembles fixes (pas d’ajustable !) représentant une « zone » de l’assemblage, un module que l’on va utiliser plusieurs fois dans cet assemblage et dans d’autres
  • Cela peut être dès le premier niveau mais aussi un sous-sous-niveaux si besoin : il n’est pas nécessaire de suivre l’arborescence Solid Edge mais plus la logique du mouvement et de la visualisation
  • Certains assemblages peuvent complètement être ignoré la plupart du temps dans l’assemblage de tête : câblage, tuyauterie spécifique dont la mécanique n’aurait pas besoin en général et apportant une grande complexité

Exemple du Bulldozer :

Assemblages simplifiés - Solid Edge

Flexibles et moteurs internes à la carrosserie : les sortir des configurations d’affichages !
En créer une version très simplifiée

La création du modèle simplifié se fait depuis l’assemblage, onglet outil, modèle simplifié. Il existe 2 méthodes de simplification : Modèle ou Face Visible. L’entrée « simplifiée » apparait en haut de l’arbre de l’assemblage avec un icone particulier.


Modèle simplifié : Modèle ou Faces visibles ?


Icone différent : Modèle à gauche / Face visibles à droite

Assemblages Simplifiés Solid Edge par Modèle

L’idée est proche de la pièce simplifiée : reconstruire un volume qui va remplacer l’assemblage. Cela a plusieurs effets :

  1. Eliminer les petites pièces
  2. Simplifier fortement la géométrie et donc éliminer beaucoup de faces
  3. Eliminer toute l’arborescence de l’assemblage et ne charger que cette géométrie : pas de liaison à chercher et à mettre à jour

Vous avez à disposition plusieurs outils :

  • Extrusion et Révolution classique
  • Volume Englobant : crée un cube ou un cylindre englobant une pièce
  • Dupliquer corps : répète un volume sur des composants de l’assemblage (identique ou nom)

Assemblages simplifiés - Solid Edge

Modèle : Volume englobant et Extrusion / Révolution

Création d’un modèle simplifié par la méthode Modèle

Comme on peut le voir sur l’image et la vidéo ci-dessus, un arbre de pièce est créé à l’intérieur de l’assemblage. N’oubliez pas que nous sommes dans le contexte d’un assemblage et que pour s’appuyer sur les autres pièces / faces, il faut les récupérer en copie interpièce par exemple. C’est le cas pour la fonction Volume Englobant :

  1. Copie interpièce d’une face plane permettant de définir l’orientation du cylindre/cube
  2. Volume englobant : choix de la ou des pièces à englober et de la forme (cylindre extérieur ou intérieur, boite)
  3. Choix de l’orientation par un plan : sélection de la copie interpièce créée en 1.
  4. Ce volume est associatif : si la pièce est modifiée/déplacé, la copie et le volume se remettent à jour !

N’oubliez pas les autres fonctions : à partir d’une copie interpièce, il est très facile de faire un épaississement pour récupérer une forme très proche de la pièce d’origine. (Voir la vidéo)

La méthode, radicale, donne un résultat en général très simplifié. Très efficace pour les assemblages très complexes. La présence de pièces simplifiées n’a dans ce cas pas beaucoup d’influence puisque l’on recrée une simplification supérieure.

Avantage :

  • Extrêmement rapide à charger : quelques faces au lieu de 10aines/100aines de pièces
  • Relativement rapide à créer

Inconvénient :

  • Demande un peu de pratique et de la manipulation de la part de l’utilisateur
  • Visuellement éloigné de l’original
  • Demande une mise à jour (automatique mais à déclencher manuellement)


Avec la version simplifiée par Modèle

Assemblages simplifiés par Faces Visibles

L’idée est totalement différente puisqu’il s’agit pour Solid Edge de calculer les faces visibles, comme son nom l’indique, et d’éliminer la notion de pièce. Cela a plusieurs effets :

  1. Eliminer les petites pièces
  2. Eliminer les faces et pièces « intérieures » (dans une boite par exemple) non visible
  3. Eliminer toute l’arborescence de l’assemblage et ne charger que cette géométrie : pas de liaison à chercher et à mettre à jour

Note : un seul modèle simplifié à la fois. Soit par face visibles, soit par création d’un modèle.

La création des faces visibles est très simple :

  1. Lancez « Faces visibles » depuis le modèle Simplifié
  2. Cliquez sur « traitez » : SE analyse les faces extérieures
  3. Vous pouvez exclure les petites pièces grâce au curseur
  4. Vous pouvez exclure les pièces à la main en cliquant dessus (ou inversement)
  5. Validez pour créer l’assemblage simplifié


Assemblages simplifiés - Solid Edge

Création de la simplification faces visibles

Création d’un modèle simplifié par la méthode Faces Visibles

Avantages :

  • Très rapide à charger : pas d’arborescence à « tirer », seulement une géométrie de faces
  • Très proche visuellement de l’originale puisque les styles de faces sont gardés

Inconvénients :

  • Léger temps de calcul
  • Demande une mise à jour (automatique mais à déclencher manuellement)

Assemblages simplifiés - Solid Edge

Simplification faces visibles

Utilisation dans l’assemblage de tête

Comme pour les pièces simplifiées, le choix peut se faire à l’ouverture ou en cours de travail par clic droit. Lorsque la version simplifiée est chargée, l’arbre n’affiche que l’entrée « Assemblage simplifié » et pas les pièces du sous assemblage.


Version simplifiée chargée pour le B-000036

Résultat

Sur notre Bulldozer, les versions simplifiés ont été créées pour les principaux sous assemblages, en mode Faces Visibles. Le temps de chargement : 15sec contre 1min30s ! Quelques secondes de plus sont nécessaires pour charger un modèle complet d’un sous ensemble en particulier. Ce qui permet à l’utilisateur de charger exactement ce dont il a besoin, tout en ayant visuellement l’ensemble des composants importants pour la compréhension, l’assemblage, l’encombrement et le mouvement de son produit.

Ouverture avec les assemblages simplifiés solid edge et chargement du modèle complet pour le sous assemblage à travailler

Nous vous invitons pour en savoir plus à prendre connaissance de l’ensemble des articles que nous proposons sur ce thème :

Grands Assemblages – Partie 1 : Les Outils
Grands Assemblages – Partie 2 : Autour de Solid Edge
Grands Assemblages – Partie 3 : Les Options
Grands Assemblages – Partie 4 : Pièces Simplifiées
Grands Assemblages – Partie 6 : Mise en plan
Grands Assemblages – Partie 7 : Conclusions

Nicolas Bernard

Retour haut de page