jreisch

Ajout de composants dans Solid Edge Standard Parts

Une fois l’administrateur de Standard Parts installé, ainsi que les bibliothèques de composants Solid Edge existantes (Machinery Library, piping,etc…), il est possible d’ajouter dans Standard Parts ses propres composants.

Il existe 3 façons d’ajouter des composants standards personnalisés :

  • Depuis la saisie manuelle des données
  • Depuis une famille de pièces
  • Depuis une feuille Microsoft Excel

Dans ce guide, nous allons voir l’ajout de composants depuis la saisie manuelle des données.

Ajout d’un composant depuis la saisie manuelle des données

La première chose à faire est de démarrer l’administrateur Standard Parts. Une fois lancé, allez dans  Base de données  / Ajouter pièces. La fenêtre suivante s’ouvre :

Mise à jour d’une base Standard Parts

L’utilisation de Solid Edge ST2 nécessite la mise à jour de la base de données standard parts. Sans cette mise à jour, les composants de la bibliothèque ne seront pas utilisables. Voici la procédure à suivre pour mettre à jour cette base.

Installation

Il faut commencer par installer l’administrateur de base de données en version ST2 sur le poste qui sera considéré comme l’administrateur de la base (nécessite d’avoir Solid Edge). Celui-ci se trouve sur le DVD à la rubrique : Autres produits Solid Edge>Composant Standard>Serveur de composant standard.

L’installation de cet administrateur crée automatiquement une bibliothèque de pièces (qui sera supprimés plus tard).

Création de la nouvelle base

Il faut maintenant créer une nouvelle base sur votre serveur. Pour cela il faut utiliser l’assistant de configuration.

Système de fixation

La commande système de fixation permet de placer rapidement un ensemble boulon, rondelle et écrou dans un assemblage. Cette commande nécessite l’installation de la bibliothèque de pièces standards.

Création d’un système de fixation

Pour définir un système de fixation dans un assemblage, il suffit de définir l’arête définissant la partie supérieure du perçage (image 1) puis le perçage indiquant la partie inférieure du système (image 2). Si la 1ère arête sélectionnée fait partie d’une matrice (fonction « perçage » compris), l’ensemble des perçages de la matrice seront sélectionnés. Il est cependant possible de choisir les perçages à prendre en compte.

Champ propriété

Lors de la création d’une commande Légende ou Bulle, il est possible de récupérer les propriétés des fichiers (métadonnées) en cours d’utilisation. Pour cela, il suffit d’utiliser la commande « Champ Propriété ».

Types de champs

Il est possible de récupérer les propriétés de plusieurs façons. Prenons ici l’exemple d’une mise en plan contenant plusieurs pièces.

Retour haut de page