Grands Assemblages – Partie 7 : Conclusions

Il est temps de faire un résumé et une conclusion après cette longue série d’articles concernant les grands assemblages solid edge. J’espère que vous aurez appris des trucs et astuces pratiques dans Solid Edge et pris un peu de recul sur cette problématique complexe.

Cas concret : le bulldozer

Gestion des grands assemblages Solid Edge - partie 7

Le Bulldozer – gestion des grands assemblages Solid Edge

Rappel des chiffres :

  • 2 353.82Mo / 2726 pièces / 11 127 occurrences / 581 asm / 1211 occurrences d’asm
  • Temps d’ouverture : 1min30 au mieux en local / RAM : 4.4 Go / 15s et 1.6 Go en simplifié
  • Fluidité du mouvement 3D : bonne sur mon poste, moyenne sur d’autres
  • Temps de mise en plan : 2min30 par défaut, 5s en basse qualité pièces visibles

Outils et options de gestion des grands assemblages solid edge

Essayons de lister les différentes actions à avoir :

  1. Comportement anormal :
    1. Liaisons rompues
    2. Erreurs
    3. Barre d’états
    4. Vérification de la géométrie
    5. Moniteur de ressources et identification des logiciels perturbateurs
  2. Comportement Matériel
    1. Vitesse des disques durs et du réseau
    2. Mémoire vive suffisante
    3. Carte graphique à jour
    4. Outil de gestion de données
  3. Amélioration logicielle
    1. Statistique de l’assemblage
    2. Options d’ouverture
    3. Pièces indisponibles
    4. Style d’affichage
    5. Options d’affichage
    6. Surbrillances
    7. Configuration d’affichage
    8. Mise à jour limitée
    9. Plan en mode consultation
    10. Vue basse qualité
  4. Manipulation de l’utilisateur
    1. Opération lourde dans l’assemblage
    2. Configuration d’affichage sans petites pièces et pièces visibles
    3. Pièce simplifiée
    4. Assemblage simplifié
    5. Utilisation des simplifications dans le plan

Conclusions, Gestion des Grands Assemblages Solid Edge

La grande idée de Solid Edge est d’apporter tous les outils et automatismes nécessaires pour que l’utilisateur puisse charger et afficher les détails dont il a besoin, ni plus, ni moins, au moment où il en a besoin, pas avant, pas en changeant de fichier. Les configurations d’affichage, les versions simplifiées, le mode indisponible et consultation en sont les principales illustrations.

C’est ensuite à l’utilisateur de savoir quel détail afficher, quels outils utiliser, et à quel moment. C’est ce qui demande un peu de planification et de réflexion avant de se lancer dans la conception pure et dure.

Un travail au fil de l’eau (30s par pièce, réutilisée sur toutes les pièces qui en dérivent par copie) sera beaucoup plus efficace qu’un travail une fois l’assemblage terminé (une journée de simplification, plusieurs simplifications de pièces presque identiques…).

Digicad est bien sûr là pour vous aider, à travers ce blog, ces guides, son support, ses formations et ses journées d’assistance sur site que nous réalisons régulièrement sur ces problématiques, entre autres.

Nicolas Bernard